Visite de LYONS LA FORET et de l’Abbaye de MORTEMER

Quand :
17 septembre 2024 Jour entier
2024-09-17T00:00:00+02:00
2024-09-18T00:00:00+02:00

UNE SOURCE D’INSPIRATION POUR LES ARTISTES

LYONS LA FORÊT

Un décor de Cinéma,  deux adaptations de Madame Bovary : films de Jean Renoir (1933) et de Claude Chabrol (1991) , et on comprend vite pourquoi quand on se ballade  dans les rues du bourg. Maisons à pans de bois et briques roses, terrasses de café animées, boutiques d’antiquaires etc…

Le village de Lyons-la-Forêt se serait constitué autour d’un château fort édifié au XIème siècle par Guillaume le Conquérant et achevé par son fils cadet le roi Henri Ier dit Beauclerc. Sa position stratégique à proximité de l’immense domaine forestier sur la frontière des Royaumes d’Angleterre et de France nourrit les conflits entre Ducs de Normandie et Rois de France. Tantôt siège militaire, tantôt lieu de villégiature et de chasse pour Saint-Louis ou encore Philippe Le Bel, Lyons-la-Forêt perd son château dans un incendie mais retrouve paix et prestige au XVIème siècle par l’établissement d’un bailliage. L’essentiel des constructions date de cette période : l’hôtel de ville, ancien siège du bailliage, qui a conservé sa salle du tribunal avec le mobilier d’époque et une tenture aux fleurs de lys du XVIIIème siècle, ou la magnifique halle au cœur du village. A partir du XVIIème siècle, les artistes succèdent aux seigneurs et font de Lyons une destination mondaine : Isaac de Benserade, poète à la cour de Louis XIV s’y installe, tout comme plus tard Maurice Ravel. Leurs imposantes demeures aux façades hourdies de briques ou de pans de bois comptent parmi les plus beaux témoignages du patrimoine architectural de Lyons.

Et l’ABBAYE DE MORTEMER

L’abbaye Notre-Dame de Mortemer est une ancienne abbaye d’hommes.  Fondée en 1134 par le roi Henri Beauclerc  entre Lyons-la-Forêt et Lisors dans l’Eure. Elle fut la première abbaye cistercienne de Normandie. La plupart des bâtiments d’origine datant des XIIe et XIIIe siècles sont à l’état de ruine et ont fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques en date du 20 décembre 1966. Le grand logis est une bâtisse du XIIe  siècle en bon état qui abrite le musée de l’abbaye.

 

L’abbaye est située dans la vallée du Fouillebroc. Son nom, du latin « Mortum-mare », est tiré de la topographie locale. Il doit être rapproché du suffixe -mer d’origine germanique: *mari / *meri au sens de « plan d’eau » le préfixe est tiré de Morte- au sens de « dormant », « stagnant », on le trouve, par exemple, dans Port-Mort

 

Départ :  St Nom la Bretèche: 8h15 – Les Près de Renneuil: 8h20 – Mairie de Noisy le Roi: 8h25 – La Gaillarderie: 8h30 – Bailly: 8h35.

Prix: 90€

Inscriptions: Paulette Picard  tél: 06 13 82 76 87

picardpaulette93@gmail.com